Epreuve de Commentaire composé (niveau terminale), consultez le corrigé.

Texte

SUZANNE

Pourquoi aurait-on parlé de nègre et non pas de négresse ?

WILFRIED

Nègre ! Un élément où baigne une catégorie d’individus. Le sexe ne change rien. Homme ou femme, un nègre est un nègre. Ce qu’on attend du mot, c’est qu’il conserve intacte la distance qui sépare les nègre des autres hommes.

SUZANNE

Je n’en disconviens pas. Mais encore fallait-il qu’en l’occurrence le mot recouvrît la réalité. Myriam avait une chevelure noire, une peau brune, des yeux jais, un buste large. Un tel portrait sied à beaucoup d’entre nous.

WILFRIED

Croyez-vous que seuls la morphologie et l’épiderme déterminent l’appartenance à une race ? Que faites-vous de la mémoire sociale. Cette pieuvre aux milles tentacules ? Qu’un jour, un secrétaire de mairie couche sur quelque parchemin crasseux que l’arrière-grand-père de votre grand –père est un nègre, et vous voilà coincé pour l’éternité. Comment vous y prendrez-vous pour biffer ce qui est écrit et persuader la société idolâtre de l’écriture que ses zélés serviteurs se sont trompés, que le sang impur s’est dilué dans les alliances nobles, que l’histoire a corrigé l’erreur de vos aïeux ? Combien d’hommes changent de nom comme pour se débarrasser d’une pancarte infâmante. Mais on a beau se masquer, brouiller les pistes, que retentisse le gong des orgies raciales, un à une, la pieuvre déroule ses tentacules, ouvre ses suçoirs, s’enveloppe d’une encre noire et visible nulle part mais présente partout, elle frappe ici aveuglement, là avec préméditation, ceux –ci par plaisir, ceux-là par nécessité. L’homme supérieur gravit rapidement les marches de l’horreur, du rictus  méprisant  aux gigantesques holocaustes.

SUZANNE

Vous exagérez, Wilfried.  De tels moments sont rares.

WILFRIED

Mais permanentes leurs menaces. Le pire, c’est d’être un nègre, de traîner cette inquiétude comme un boulet soudé à la conscience d’exister irrémédiablement de l’autre côté. Je comprends enfin la morosité, l’effacement de cette pauvre femme. Myriam cachait un secret que je suis décidé à percer ce soir même.

Joseph Ngoué, La Croix du Sud, I, 1, pp 8-9

Sans dissocier le fond de la forme, vous ferez de ce texte un commentaire composé. Vous pourrez par exemple partir des procédés d’écriture ; pour montrer comment l’auteur présente  l’image du Noir dans l’univers.

PROPOSITION DE CORRIGE

Sujet type 1 : Commentaire composé

Suzanne « Pourquoi…………….non pas de négresse ? »

Wilfried « Mais permanents…………………. ce soir même » J ; NGOUE, La Croix du Sud ; I, 1, pp 8-9.

Situation du texte. Après la mort de Myriam et les découvertes de ses origines nègres.

Idée générale. L’inquiétude de Wilfried d’appartenir à la race noire.

Suggestion de plan.

Centre d’intérêt. N°1. Les critères d’appartenance à la race noire ou à une race.

S.T N°1. Critère physique

Le portrait physique selon Suzanne avec le lexique du corps humain « chevelure noire, peau brune, yeux de jais, buste large ».

S.T N°2. L’identification par l’écriture selon Wilfried.

L’interrogation oratoire « Croyez –vous seuls. […] l’appartenance à une race ?»

D’autres critères existent.

Champ lexical de l’écriture. « Secrétaire des mairie, parchemin, ce qui est, écriture ».

Centre d’intérêt. N° 2. Les conséquences d’être noir.

S.TN°1. victime de la marginalisation.

Assimilation à un esclave. Connotation attaché au mot « nègre ».

Métaphore dévalorisante. « Ce qu’on attend du mot, c’est qu’il conserve intacte la distance qui sépare les nègres des autres hommes. »

Le Noir est méprisé dans la société.

Interrogation oratoire associée au lexique dépréciatif. « Combien d’hommes changent de nom comme pour se débarrasser d’une pancarte infâme »

Le raisonnement inductif « Je comprends » associé à l’implicite présupposé.

L’expression de la marginalisation. «  Un élément où baigne une catégorie d’individus ». Enfin la morosité, l’effacement de cette pauvre femme »

S.T N°2. Le destin tragique de l’homme noir ou l’épée de Damoclès qui plane sur cette race.

La métaphore animale filée de la pieuvre. « La pieuvre déroule ses tentacules, ouvre suçoirs, s’enveloppe dune encre noire et, visible nulle part mais présente partout » pour montrer le sort éternel de l’homme noir dans l’univers.

L’assertion catégorique « le pire c’est d’être nègre » pour présenter sa condition pathétique.

L’absence d’issue pour cette race avec la tonalité tragique « vous voilà d’avance coincé pour l’éternité ».

Le désir de Wilfried de renier sa tante pour ne pas appartenir à la race maudite, avec l’utilisation de l’adjectif démonstratif. Cette « l’effacement de cette femme ».

Les intérêts du texte.

Littéraire : l’inquiétude de Wilfried provient des origines de sa tante. Cette scène montre que  la pièce est un drame bourgeois et justifie le titre de l’œuvre. « La Croix du Sud ou La Croix d’une race ».

Psychologique : l’inquiétude de Wilfried ou la peur d’appartenir à la race noire.

Humain : l’image du Noir dans la société.

Dramatique : Que fera Wilfried après la rencontre du notaire. Sera-t-il un héros décalé ?

Ouverture du débat avec les talents indéniables des Noirs dans le monde de l’art, cette image a-t-elle évolué ?

Sujet proposé par M. BETHEUZE, Prof de français et Philosophe.

Catégories : Sujets de langue française | 8 Commentaires

Navigation des articles

8 réflexions sur “Epreuve de Commentaire composé (niveau terminale), consultez le corrigé.

  1. bonjour que pensez vous de la plateforme du parti libertarien de france qui a rapport avec vos idees ?
    le morsay http://lemorsay.wordpress.com

    J'aime

    • Merci pour votre question.
      J’ignorant, à vrai dire, les fondements
      du parti libertarien. Je viens de lire quelques notes
      et je suis dans l’admiration. Au delà des intérêts et
      discours politiciens, le parti défend une bonne cause:  » une coopération libre
      et volontaire entre les individus.

      J'aime

  2. Comment je peux avoir vos contacts

    J'aime

  3. sobgui

    je trouve ceci vraiment instructif

    J'aime

    • tout en souhaitant la bienvenue à Obgui, nous lui disons merci d’être passé par ce blog. Vos points de vus, votre pensée sont aussi les bienvenus. N’hesitez pas de participer aux debats

      J'aime

  4. THERA

    Merci beaucoup pour la visite. Nous sommes toujours heureux de recevoir de nouvelles personnes, c’est d’ailleurs ce qui fait la raison de nos publications. Pour recevoir dans votre boite e-mail nos publication il suffit de vos enregistrer, si vous ne savez pas comment, envoyez moi votre adresse email complète je vous enregistrerai et vous pourrez recevoir les cours et les sujets. Vous pouvez participez aussi en nous envoyant des poèmes ou d’autres textes à publier.

    J'aime

  5. matsiendi

    j’ai aimé c’est bien mais est t_il possible de recevoir ces cours dans mon email?

    J'aime

Welcome !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :