Articles tagués : Au sujet du bonheur humain

A quoi jouaient-ils ?

A quoi jouaient-ils ?.

Catégories : Actualité, paradoxe | Étiquettes : , | Poster un commentaire

De l’oppression a la liberté.

De l’oppression a la liberté.

Le mets réservé aux Talibans

La crache de l’lépreux

Le son des porcs

Il faut que je m’en souvienne

En ces temps-là !

 Waterfall

La source de l’humanité

Le cerveau de la fécondité

Le sucre de la bouillie

L’huile et le sel du riz au gras

Je me souviens de ces temps-là !

Etres insignifiants pour des esprits ténébreux

Des moins-que-rien

Pour des esprits ingrats et égarés

En même temps d’autres esprits équilibrés, magnifiques et compréhensifs

Prouvèrent votre rôle indispensable et vital

Je me souviens de ces temps-là

Où tu n’apparaissais jamais lors du décompte

Des enfants de la famille alors qu’il y a

 Point question de postérité ou de rejeton sans toi.

Je me souviens de cette époque

Où tu étais réservé au fil de l’épée à cause de ton sexe

Je me rappelle aussi de cette époque où tu étais la nourriture des cochons

Victime de temps d’oppression

Réjouissez-vous !

Victime de tant d’injustice

Réjouissez-vous

Victime de tant d’ingratitude

Réjouissez-vous !

Car Dieu a rendu visite aux veuves

S’asseyant dans les lieux Célestes et Saints

Il entendit la voix du moribond

Il a subvenu aux besoins de l’agneau mortel

L’espoir des désespérés

Se fit révélé dans la gloire de son père

Il orna les femmes par la médaille d’effigie d’abeilles

Marie de Magdala, Marthe, Sousane, etc

Des braves combattantes gradées par Christ

Prouvèrent au monde l’extraordinaire importance des femmes.

Libres comme les étoiles dans l’espace

Libres comme les lions dans leurs fosses

Libres dans la liberté

C’est Dieu qui rend justice aux opprimées

Et rend libre les esclaves.

Samuel GUINDO[i]

Prof. D’Allemand et d’Anglais


[i]

Catégories : POESIE | Étiquettes : , | 15 Commentaires

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :