Petite idée pour dissertation : Etes-vous d’accord avec la phrase suivante : « On vieillit comme on a vécu ». 1è et Terminale

Petite idée pour dissertation : Etes-vous d’accord avec la phrase suivante : « On vieillit comme on a vécu ».

Je partage cette affirmation dans la mesure où notre pensée, notre façon de concevoir la vie a une implication directe sur notre attitude quotidienne. En grandissant ce que nous sommes s’affermit et s’affirme à travers nos choix, nos attitudes quotidiennes. Ainsi, les traits de caractères acquis et développés durant les premières années de la vie ont tendance à s’affermissent au file des années. Ces caractères qu’ils soient positifs ou négatifs, traduisent dans certaines circonstances notre personnalité, notre être. En effet, un individu dont le vécu est marqué, dès son jeune âge, par une vision négative des choses et de la vie, un regard négatif sur les différents événements qui surviennent dans sa vie vieillira dans une dynamique de la négativité. Il accueillera, très probablement, sa vieillesse comme une dégradation, une tragédie.
Par exemple, une identité fondée exclusivement sur la force physique, la beauté envisagée selon les canons de la jeunesse aura beaucoup de difficulté à se maintenir et à permettre une solution positive à la crise de la vieillesse. Nous avons l’exemple de Monsieur N. chez qui la peur de vieillir resurgit et devient un obstacle qui l’empêche d’accueillir la vieilles positivement. Par contre, une personne qui a grandi dans la positivité, qui vécu chaque instant avec ouverture d’esprit et sérénité vieillira, certainement, épanouie. Elle adoptera une attitude positive face à la vieillesse. Elle trouvera de nouvelles motivations pour vivre sa vieillesse dans l’acceptation et la reconnaissance de beaux souvenirs. Toutefois, notons que cette affirmation demande une certaine nuance. Il est vrai que nous sommes le résultat de ce que nous apprenons, cultivons, cependant, la nature humaine est changeante.et en plus l’être humain est un ensemble de possibilité, dotée d’une capacité certaine d’apprentissage et d’adaptation. Donc vieillir comme l’on a vécu ne se vérifie pas dans tous les cas et ne peut être appliqué à tous.

THERA Joseph

Catégories : Philosophie, Sujets de langue française | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Welcome !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :