Correction de l’exercice 2 « Le droit du plus fort »

La réflexion est très intéressante

Actuphilo

Exercice 2 Voir texte 2

1.     Ce texte se situe au chapitre III, du livre I du Contrat social, intitulé Du droit du plus fort.

2.     Précédemment Rousseau, dans le chapitre I du livre I du Contrat social, s’interroge sur ce qui fait que l’homme a perdu sa liberté originelle : « l’homme est né libre et partout il est dans les fers ». Et il en vient à examiner l’origine et la nature du droit du plus fort, au nom duquel justement disparaît cette liberté. Autrement dit, constatant que la société corrompt l’homme naturel et que le mal existe dans la société des hommes, Rousseau recherche un remède, non pas comme on le croit trop souvent par un retour à l’état de nature puisque l’homme ne peut vivre à l’état naturel et qu’il a besoin de relations sociales, mais en transformant la société corrompue. Pour cela, il faut, selon lui…

View original post 502 mots de plus

Publicités
Catégories : Philosophie | Poster un commentaire

Navigation des articles

Welcome !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :