« La femme n’est pas capable d’amitié. »

AINSI PARLAIT ZARATHOUSTRA ( Nietzsche)

« Si tu es un esclave tu ne peux pas être un ami, si tu es tyran tu ne peux pas avoir d’amis. Pendant trop longtemps un esclave et un tyran étaient cachés dans la femme. C’est pourquoi la femme n’est pas encore capable d’amitié. Elle ne connaît que l’amour. Dans l’amour de la femme, il y a de l’injustice………..

                         Les commentaires:

  THERA : ??????

Nzambi Zeyi

La femme est pour le repos du guerrier, dixit Neitschez

THERA

Une pensée folle, et c’est justement cette jolie de la pensée qui la rend interessante.

Nzambi Zeyi

Aujourd’hui, l’image que Nietzsche a de la femme est difficilement soutenable à l’heure de l’émancipation de l a femme.

THERA

Tu parles d’émancipation, de laquelle il s’agit? Cette question je la trouve très subtile aujourd’hui. Au fond comment parler d’émancipation au regard de l’ instrumentalisation toujours grandissante du corps féminin? Certes que de plus en plus elles vont au bureau comme les hommes, décident de ceci ou de cela dans certaines circonstances mais penser la véritable émancipation féminine, reste pour moi une utopie, car le chemin est très long.

Nzambi Zeyi

Il faut du temps pour s’y arriver. C’est certain mais ce n’est pas impossible ou de l’utopie comme la lutte contre la fin ?

THERA

T’as raison, mais une très rude lutte alors. En tout cas en attendant, je prends comme je peux la vie du côté rose.

Robby Man Adolfus

Moi g préfère ne rien dire, surtout dans ces affaires d’émancipation. Le mot est étymologiquement fort; émanciper vient de mancipium=esclavage. Le e est une particule qui marque la séparation, l’origine. Emanciper signifierait étymologiquement sortir de l’esclavage. Me dire que la femme est esclave, c’est insulter ma famille qui est matrilinéaire!!! Seules les femmes assurent la pérennité du clan, et non les garçons. Elles sont dépositaires de la force vitale dans laquelle je baigne. Alors…

THERA

Merci pour cette précision, la qualité intellectuelle de ta réflexion nous donne une plus large vision de la problématique. Le recours à l’étymologie est une excellente démarche, car nous permet de saisir l’essence même du mot.

Nzambi ZeyiOrpheus Misanthropus,

une chose est certaine, l’homme se considère comme supérieur à la femme. cette conception de la relation homme-femme pose aujourd’hui problème. d’une manière générale, dans nos cultures, quelle image avons de la femme ? je crois que nous devons avoir un regard juste sur la situation de la femme dans le monde et là où nous sommes.

THERA

la relation homme-femme, dans nos cultures est toujours vue dans une perspective hiérarchique: l’homme est le maitre et la femme « la soumisse ». Cette conception est tellement ancrée en l’être humain que penser le contraire est considéré mépris, ignorance. Et l’homme n’est pas encore près à recevoir la femme comme égal, car l’idée de supériorité de l’un et infériorité de l’autre est co-naturelle.

Nzambi Zeyi

Co-naturelle ? Je ne pense pas. L’homme et la femme sont naturellement différents mais cela ne signifie pas que l’homme est naturellement supérieur à la femme.

THERA

Tu as raison, il s’agit de la co-naturalité de la conception que l’homme a de la femme ou que la société en générale a de l’homme et de la femme. Ce qui est co-naturelle à l’homme c’est l’idée de se croire supérieur à la femme de nature.

Nzambi Zeyi sophiste …. lol

THERA

Ah ah , tu m’as coincé dans l’argumentation, alors je cherchais une porte de sortie.

Robby Man Adolfus

Rodrigue, Rodrigue!!! J’ai prié pr ke ta foi ne défaille!!! La supériorité n’est en aucun cas un esclavage! Donc parler d’emancipation pour la femme est à mon avis une gageure. Je parlerai plutôt de la reconnaissance de l’égalité de la femme. Et là encore, je me réserve sur le mot égalité. il n’y a pas d’égalité entre l’homme et la femme, il n’y a que complémentarité!!!

THERA

La pensée  » orpheusienne » est soutenable jusqu’à un certain point. la relation homme femme est une relation d’interdépendance, de complémentarité et de dépendance. Mais cas cela ne tienne, heureusement ou malheureusement, injustement ou justement, la nature semble faire croire à l’un qu’il est supérieur et donc maître et à l’autre l’idée qu’elle est inférieure.

Robby Man Adolfus

Ah ah! Barawoe, ce n’est qu’une croyance, mieux, pour le dire platement, une illusion!!!!

THERA

Ah ah ah a ah ah, pour le dire bêtement, elle est comme une illusion, une croyance, mais au fond une réalité concrète, puisque toutes les sociétés, même là où l’humanité semble « civilisée » les gens vivent cette réalité. Tu sais que, je reste convaincu que si Ségoléne Royale a perdu les élections c’est tout simplement parce que le peuple français, un peuple profondément chrétien de culture, n’est pas encore prêt à se laisser diriger par  » une jupe », il préfère encore le  » pantalon »

ESSENGUE:

Voilà, je vois à présent comment se conjugue à tous les temps l’illusion, la croyance et l’incroyance sur le phénomène “femme”, ou si vous voulez l’énigme “femme”… Adolfus, Zeyi (M), cette prétendue supériorité est sans doute le fruit des aléas du commun lot…

Publicités
Catégories : Humours, paradoxe, Philosophie | 8 Commentaires

Navigation des articles

8 réflexions sur “« La femme n’est pas capable d’amitié. »

  1. YOSSA

    Moi, je pense qu’il faut accepter la femme avec toutes ses facettes. Depuis la nuit des temps, la femme traîne derrière elle un passé qui tantôt la dévalorise (Eve qui avait encouragé Adam à manger le fruit défendu) tantôt la valorise (la Sainte Vierge Marie qui a donné naissance au Sauveur du monde). Il faut tout simplement accepter la femme telle que Dieu l’a créee.

    J'aime

  2. sorelle

    tres drole, en effet je suis morte de rire par
    cette declaration…

    J'aime

  3. feutam

    la femme vue dans ce contexte n’est bonne qu’à rester au foyer, être une bonne femme de ménage et rien d’autre. A mon grand regret je constate que malgré l’émancipation de la femme et malgré les droits liés au respect de la femme, celle ci sera toujours considérée comme l’être inférieur par l’homme, et je trouve ceci bien dommage!

    J'aime

  4. ESSENGUE

    Voilà, je vois à présent comment se conjugue à tous les temps l’illusion, la croyance et l’incroyance sur le phénomène « femme », ou si vous voulez l’énigme « femme »… Adolfus, Zeyi (M), cette prétendue supériorité est sans doute le fruit des aléas du commun lot…

    J'aime

    • Et si cette supériorité n’était pas qu’une illusion, un simple fruit lié aux aléas du commun? Et si cette supériorité était un fait, une réalité? Étant donné qu’elle est ancrée en nous, dans nos cultures……l’énigme femme reste tout de même un paradoxe, une équation à plusieurs inconnues

      J'aime

      • Tsebabe

        La femme ne serait pas une equation a plusieurs inconnues si on ne continuait pas a lui en rajouter d’autres….Je sis d’accord avec Yossa….acceptons la tel qu’elle est….et ne cherchons pas toujours a percer son mystere sans lequel elle ne sera plus vraiment elle

        J'aime

        • Je suis d’accord, la prendre telle qu’elle, l’aimer de toute ses forces telle qu’elle. Car nous doit nous conduire à transformer l’autre et à voulpoir qu’il soit comme nous, mais l’aimer comme ça tout simplement

          J'aime

    • le mystère ou l’énigme femme reste une question complexe, la femme est d’une bizarrerie parfois insupportable, parce que incompréhensible par moment. En tout cas,je préfère observer sans chercher à comprendre car je crois qu’il n’ya rien à comprendre en elle…………

      J'aime

Welcome !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :