Epreuve de Langue Française ( Niveau 1ère et Tle)

 

EPREUVE DE LANGUE

 

ARGAN : – Mais raisonnons un peu, mon frère. Vous ne croyez donc point à la médecine ?

BERALDE. – Non, mon frère, et je ne crois pas que son statut il soit nécessaire d’y croire.

ARGAN : – Quoi ! Vous ne tenez pas véritable une chose établie par tout le monde, et que tous les siècles ont révélée 1 ?

BERALDE. – Bien loin de la tenir véritable, je la trouve, entre nous, une des plus grandes folies qui soit parmi les hommes ; et à regarder les choses en philosophie, je ne vois point plus plaisante, mômerie 2, ne  vois rien de plus ridicule qu’un homme qui se veut mêler d’en guérir un autre.

ARGAN : – Pourquoi ne voulez-vous pas, mon frère, qu’un homme en puisse guérir un autre ?

BERALDE. – Pour la raison, mon frère, que les ressort 3 de notre machine sont des mystères, jusques ici, où les hommes ne voient goutte et que la nature nous a mis au-devant des yeux des voiles trop épais pour y connaitre quelque chose.

ARGAN : – les médecins ne savent donc rien, à votre compte ?

BERALDE. – si fait, mon frère. Ils savent la plupart de fort belles humanités 4, savent parler en beau latin, savent nommer en grec toutes les maladies, les définir et les diviser, mais pour ce qui est de guérir, c’est ce qu’ils ne savent point du tout.

ARGAN : – Mais toujours faut-il demeurer d’accord que sur cette matière les médecins en savent plus que les autres.

BERALDE. – ils savent, mon frère, ce que je vous ai dit qui ne guérit pas de grand-chose, et toute l’excellence de leur art consiste en un pompeux galimatias 5, en un spécieux babil, qui vous donne des mots pour des raisons, et des promesses pour des effets.

ARGAN : – Mais enfin, mon frère, il y’a des gens aussi sages et aussi habiles que vous ; et nous voyons que dans la maladie tout le monde a recours aux médecins.

BERALDE. – C’est une marque de la faiblesse humaine, et non pas de la vérité de leur art.

  MOLIERE, Le Malade imaginaire, III, 3, 1673.

 


1-      Respectée.

2-      Farce, mascarade.

3-      Mécanismes.

4-      Etude du latin et du grec

5-      Langage incompréhensible.

I.   COMMUNICATION :        
5 points

 

1. En vous basant sur des indices, identifiez les émetteurs et les récepteurs de ce texte ;

Montrez que l’énonciation est complexe au théâtre.                      3 pts

2. Déterminez le principal référent de cet extrait et repérez leurs substituts en prenant soin de les classer.                                                                                      2 pts

 

II.    MORPHOSYNTAXE :    5 points

 

1. Dans la quatrième réplique de Béralde, relevez un présentatif, donnez les effets recherchés et reformulez le point de vue du personnage.                          2,5 pts

2. Dans la cinquième réplique d’Argan, considérons le terme « mais » quelle est sa nature grammaticale ? Quel rôle joue-t-il ? Quelle relation logique établit-il ? En déduire la thèse du locuteur.                                                                                            2,5 pts

 

III.    SEMANTIQUE    5 points

 

1. A l’aide d’indices pertinents, caractérisez  le lexique employé par Béralde. En quoi sert-il son argumentation ?                                                                                   3 pts

2. Que peut connoter l’expression. «  Mon frère » ? Quels rapports s’établissent entre les deux personnages ?                                                                                   2 pts

 

IV.    RHETORIQUE   5 points

 

1. Identifiez la figure de style contenue dans cet énoncé : « il y’a des gens aussi  sages et aussi habiles que vous » Quelle interprétation vous inspire-t-elle ? 2 pts

2. Identifier le(s) type(s) de raisonnement utilisé(s) par Béralde. Au regard de ses arguments que vous préciserez, est-il convaincant ?                                       2 pts

3. Quel est le bon dominant dans ce passage ? Illustrez votre réponse au moyen de deux caractéristiques.                                                                            1 pt

 

Sujet proposé par Mme LIMBAIME MARTHE

Publicités
Catégories : Sujets de langue française | Poster un commentaire

Navigation des articles

Welcome !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :