L’Europe, Hitler et le Nazisme

« Et alors un beau jour, la bourgeoisie est réveillée par un formidable choc en retour: les gestapos s’affairent, les prisons s’emplissent, les tortionnaires inventent, raffinent, discutent autour des chevalets. on s’étonne, on s’indigne. on dit:  » comme c’est curieux ! Mais bah ! C’est le nazisme, ça passera ! » Et on attend, et on espère, et on se tait à soi-même la vérité, que c’est une barbarie suprême, celle qui couronne, celle qui résume la quotidienneté des barbaries, que c’est du nazisme, oui, mais qu’avant d’en être la victime, on en a été le complice, que ce nazisme-là, on l’a supporté avant de le subir, on l’a absous, on a fermé l’œil là-dessus, on l’a légitimé, parce que, jusque là, il ne s’était appliqué qu’à des peuples non européens, que ce nazisme-là, on l’a cultivé, on en est responsable, et qu’il sourd, qu’il perce, qu’il goute, avant de l’engloutir dans ses eaux rougies de toutes les fissures de la civilisation occidentale et chrétienne. oui, il vaudra la peine d’étudier, cliniquement dans le détail, les démarches d’Hitler et de hitlérisme et de relever au très distingué, très humaniste, très chrétien bourgeois du XXè siècle qu’il porte en lui un Hitler qui s’ignore, qu’Hitler l’habite, qu’Hitler est son démon, que s’il le vitupère ( Blâmer vivement), c’est par manque de logique, et qu’au fond, ce qu’il ne pardonne pas à Hitler, ce n’est pas le crime en soi, le crime contre l’homme, ce n’est pas l’humiliation de l’homme en soi, c’est le crime contre l’homme blanc, c’est l’humiliation de l’homme blanc, et d’avoir appliqué à l’Europe des procédés colonialistes dont ne relevaient jusqu’ici que les Arabes d’Algérie, les coolies de l’inde et les nègres d’Afrique. Et c’est là le grand reproche que j’adresse au pseudo-humanisme: d’avoir trop longtemps rapetissé les droits de l’homme, d’en avoir eu, d’en avoir encore une conception étroite et parcellaire, partielle et partial et, tout compte fait, sordidement raciste ».

AIME CESAIRE, Discours sur le Colonialisme.

Catégories : Ouvertures, Uncategorized | Étiquettes : | 3 Commentaires

Navigation des articles

3 réflexions sur “L’Europe, Hitler et le Nazisme

  1. Pingback: L’Europe, Hitler et le Nazisme | Les bribes du sens: PENSER, AGIR, CONSTRUIRE...

  2. Bonjour Princesse !
    Je suis content de te compter parmi les membres de notre cercle de réflexion.
    Merci pour tes poèmes que nous avons publiés hier. Ils sont très beaux.

    J'aime

  3. Yanou janet

    J aime l introduction elle est très romantique c est touchant la réalité est vérité

    J'aime

Welcome !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :